List/Grid Tag Archives: tourisme

French literature in Tokyo? …It’s possible!

French literature in Tokyo? …It’s possible!

Sometimes you may want to read a small  book on the train or in our house. Depending on the distance wherever in Japan  it is not easy to gain access of a French literature book.  You can always order on the Internet but it is relatively expensive or another option is to go to the Japanese library, however the selection is very few. If you are searching for books for yourself or for your children, you will have to make a small tour to Omeisha or the French-Japanese bookshop center in Itabashi. Omeisha is a small French bookshop situated in Iidabashi. In the store, there numerous bookeshelves  and they are… [...] »

Un acteur du tourisme face à la crise : Autrement le Japon

Un acteur du tourisme face à la crise : Autrement le Japon

Au printemps dernier le Japon a connu une baisse de 50% de son activité touristique … un manque à gagner énorme pour le pays, déjà en crise. Si dès l’été la situation s’améliorait légèrement pour atteindre une baisse de 30%, la situation reste préoccupante, d’autant que les revenus engendrés par le tourisme représente 7% du PIB du pays. L’office nationale du tourisme ne sait plus que faire pour attirer les touristes et multiplie les opérations : visa gratuit pour les demandes à destination des préfectures sinistrées  (Miyagi, Iwate, Fukushima), projet des fameux 10 000 billets d’avion gratuits. Comme l’a déjà soulevé Hélène dans cet article, la véritable portée des ces… [...] »

Tochigi, ville de la carpe Koi

Tochigi, ville de la carpe Koi

Même si le Japon n’est pas plus grand qu’un état des USA, il y a toujours quelque chose à y découvrir. La ville de Tochigi, par exemple, n’est qu’ à 1h de train au nord de Tokyo, et commence péniblement à se faire connaître de l’industrie du tourisme. Parmi de nombreux sujets que l’on pourrait aborder, le marché des carpes Koi m’a fasciné. Tochigi se targue d’être la ville des carpes Koi et des usines, du fait de la présence de la rivière Uzuma au milieu de la ville. Depuis l’ère Edo, cette rivière a permis à la ville de survivre, en lui offrant un moyen de transport de nourriture… [...] »

Aller-retours gratuits pour le Japon: vraiment utile à la relance du tourisme?

Aller-retours gratuits pour le Japon: vraiment utile à la relance du tourisme?

C’est une information qui a eu le temps de circuler depuis le 20 octobre dernier: le Japon va choisir 10 000 heureux gagnants dans un panel de 15 pays à partir du mois d’avril prochain, qui se verront offrir un aller-retour gratuit pour le Japon. Pas de gros efforts à faire pour participer, il suffira de s’inscrire sur le site de l’office nationale de tourisme japonais, et les organisateurs feront le reste. Mais vous pensez bien, il y a des critères de choix, on ne vous offrira pas de billets à 2000€ pour vos beaux yeux! Si cette opération est extrêmement coûteuse (entre 10,5 et 150 millions d’euros, d’après les… [...] »

Pourquoi aller à la mairie de Tokyo?

Pourquoi aller à la mairie de Tokyo?

Le siège du gouvernement métropolitain de Tokyo, ou Tochô ou Mairie de Tokyo, pour faire court, est un imposant complexe composé de 3 buildings, à Shinjuku. Fait assez surprenant dans un lieu officiel, aucune mesure de sécurité n’est prévu à l’entrée des batiments. De nombreux touristes s’y pressent car l’accès aux tours est gratuit (et les jours de beau temps, la légende et les guides touristiques disent que le panorama permet même de contempler le mont Fuji). Par contre il faut s’armer de patience car plusieurs dizaines de minutes d’attente sont nécessaires avant de pouvoir monter dans les ascenseurs desservant les derniers étages (15sc pour parcourir 45 étages, qui dit… [...] »

La rue des souvenirs (et surtout des boui-bouis!)

La rue des souvenirs (et surtout des boui-bouis!)

La petite rue Omoide Yokocho (littéralement « le passage des souvenirs ») offre un contraste saisissant avec les rues alentours. Située en plein cœur de Shinjuku, quartier connu pour ses buildings ultra-modernes, Omoide Yokocho rappelle un Tokyo d’un autre temps, que l’on retrouve difficilement en dehors des musées (Edo-Tokyo et Edo Fugawara par exemple). Dans les années 50, le passage était surtout connu pour son marché noir et son absence de WC, ce qui lui a valu de nombreux surnoms peu flatteurs. En 1999 un incendie détruit la rue mais tout a été soigneusement reconstitué pour les touristes, et il est difficile de croire que les petits restaurants couverts de… [...] »

Hiroaki Kakinuma, directeur de la division promotion et tourisme de la ville de Kyoto

Hiroaki Kakinuma, directeur de la division promotion et tourisme de la ville de Kyoto

Se programmer une interview avec un personnage clé de son pays fétiche, c’est assez excitant. Mais au-delà de l’excitation, le côté imprévisible et incontrôlable de l’épisode est assez déroutant,

© 2014 Tokyo INCOGNITO. All rights reserved.