Les ramens géants de Ramen Jiro

En recherche d’articles, j’explorais toutes les possibilités qui s’offraient à moi, magazines, actualité, contacts, jusqu’à demander une question simple à ma collègue Kazu, « une idée ? », et là la lumière fut, une réponse toute aussi efficace, « tu as déjà écrit sur les Ramen Jiro ?! », je venais de trouver l’article du jour. Plusieurs questions de base, « en quoi est ce qu’il est spécial ? », « c’est cher ?! », … une seule réponse à tout ça: « vas-y et tu verras », c’est donc ce matin que je me suis rendu à l’enseigne la plus proche de chez moi, Ikebukuro (encore Ikebukuro) pour tenter l’expérience.

Devanture du Ramen Jiro

Rendez-vous avec un autre ami bon mangeur pour le test, pour tout vous dire, on était plutôt hésitants, pensant que l’on aurait encore faim après un « simple » bol de ramens, mais Ramen Jiro n’est pas un simple ramen, c’est tout bonnement le plus gros ramen que j’ai eu l’occasion de déguster au Japon, et on comprendra pour le coup la présence très majoritaire de mâles dans les restaurants. Pour faire les choses bien, je prends la formule la plus chère pour 1.000 yens parmi les six options (formule de base à 700 yens), donne mon ticket et attends la surprise, deux minutes plus tard, un bol énorme de ramens avec des pousses de soja, huit bonnes tranches de porc et des pâtes épaisses fait son entrée (le verre à côté du bol est de taille normale, le bol était juste énorme).

Devanture du Ramen Jiro

Le bouillon est très gras et je dirais que ce n’est pas du tout aussi fin qu’un autre ramen, mais ici, je pense que l’on mise surtout sur la quantité, j’ai terminé le bouillon dans lequel baignait encore l’ail que j’avais commandé, fort-heureusement je résiste bien à la nourriture, donc à part une haleine de chacal à trimballer toute la journée, je n’ai pas eu de gros mal de ventre, mais j’imagine que si vous repoussez vos limites, vous vous en mordrez les doigts. Vous trouverez une trentaine d’enseigne à travers Tokyo, jaune et marquée d’un « ラーメン二郎 », ils sont souvent bien remplis de jirorians (fans de ramen jiro), mais croyez-moi, vous pourrez trouver plus fin sans trop de mal.

Devanture du Ramen Jiro

En bonus, la preuve de la réussite de ma mission, mon collègue a lui calé à à peu près la moitié, si vous cherchez juste à vous éclater la panse donc, vous ne regretterez pas votre venue.

[mappress mapid= »96″]