Tout sur le plus grand marché aux poissons du monde

Comme l’aspect culturel d’un voyage est aussi important, la raison voudra que vous alliez au marché aux poissons de Tsukiji, j’avais pour ma part voulu y faire un tour en 2010 lors de mon dernier voyage, mais il venait juste d’interdire son entrée aux gaijins pour leur mauvais comportement. En effet, de décembre 2008 à mai 2010, leur visite était entièrement interdite à cause des nombreux étrangers imbibés qui s’y rendaient après leur soirée et touchaient, voire même léchaient les poissons… L’accès eux enchères reste malgré tout très réduit, à savoir 120 visiteurs (60 de 5:25 à 5:50 et 60 de 5:50 à 6:15), et sous réservation (le matin à 5:00, premier arrivé premier servi).

Tsukiji, il faut savoir que c’est le plus grand marché de poissons au monde, et les étrangers ne sont pas toujours bien vus à cause des évènements récents sur le marché, donc faites vous discrets et demandez bien si vous pouvez prendre des photos, et sans flash. Marchez aussi avec précaution, il y a des centaines de véhicules motorisés qui traversent les allées et qui sont là pour gagner leur pain, ils ne perdront donc pas de temps à s’arrêter pour vous parler, gardez donc bien l’œil ouvert, et comme le disent les règles qui vous seront peut-être distribuées, vous êtes responsables de votre propre sécurité. Mais Tsukiji, ce n’est pas que la marché de poissons, vous trouverez dans les rues environnantes tout un tas de restaurants cuisinant directement le poisson fraîchement acheté, ainsi que des magasins en rapport au business.

Si on est un peu perdu quand on sort de la station, on comprend facilement qu’il faut se repérer au son des claquements de bottes et suivre les spots où les gens s’activent, en essayant de ne pas succomber à tout ce qu’on vous propose en guise de petit déjeuner, il y en a d’ailleurs pour tous les goûts, des sushis, du poisson fris, mais tout est en rapport au milieu de la pêche, pour votre chocolat au lait et vos croissants vous repasserez donc. Pour ce qui est du marché à proprement parlé, il n’est techniquement accessible aux visiteurs qu’à partir de 9h, car c’est avant tout un espace de business pour les professionnels, armez-vous donc de patience.

On ne se rend pas bien compte sur la photo, mais pour ceux qui n’ont pas vu un thon en vrai, le poisson, c’est plutôt impressionnant, pour vous aider à vous représenter, le charriot sur la dernière photo devait faire 1m par 2m, et ce thon est petit. dernière petite info, si vous aviez prévu d’assister à la vente aux enchères, et de repartir au pays avec un thon sous le bras, accrochez-vous, car les prix peuvent grimper très haut, en début d’année, un thon de 269 Kg est parti à plus de 56 millions de yens, soit environ 580 000€, « ouille » comme on dit.

[mappress mapid= »45″]