Promenade historique à Sugamo : que voir?

Près des nombreux cerisiers Somei Yoshino, le cimetière Somei où des artistes de l’ère Meiji sont enterrés.
Ce petit cimetière de quartier regroupe différentes catégories de sépultures, celles de personnalités, les modestes, les luxueuses et les délabrées (qui seront détruites pour laisser place à de nouvelles tombes, éh oui même pour les morts la place reste un problème!).

 Les bandes de bois à l’arrière des tombes sont recouvertes de prières pour guider  l’âme du défunt. Et des petites offrandes  sont déposées devant le tombeau, souvent  des boissons que la personne appréciait de  son vivant.
Sur Jizo dori, le temple Kogan-ji est particulièrement prisé, car si l’on lave la statue de Bouddha Togenuki Jizo du temple, on s’assure une bonne santé.
En effet, la légende raconte que la statue sauva de la maladie la fille d’un noble de Sugamo.
Après s’être purifié avec de l’eau à l’entrée du temple, il faut s’approcher d’un grand pot diffusant de l’encens et essayer de diriger la fumée vers soi.
Ensuite, il n’y a plus qu’à se poster dans la file d’attente et attendre son tour pour aller frictionner la statue bienfaitrice sans oublier de laisser une pièce en offrande.
Si possible des pièces de 5 yens, facilement reconnaissables car ce sont les seules pièces trouées, sensées attirées plus de chance que les autres car en japonais 5 yens se dit « go-en » c’est à dire le lien, la connexion. Cette pièce facilite donc le lien avec Dieu pour qu’il entende votre prière ou la connexion avec votre futur amour.