Le Pavillon d’or de Kyoto

Parmi les merveilles que nous avons pu voir à Kyoto, celle qui nous a certainement le plus époustouflé, c’est le Kinkaku-ji autrement dit, le temple du Pavillon d’or.
Dans l’étang situé dans le jardin de ce temple, on peut en effet voir un pavillon flottant recouvert de feuilles d’or.

Une fois face à ce bâtiment doré, on ne peut qu’être subjugué par ce que nous avons devant nous.
Bien que l’endroit grouille de touristes, il y règne une atmosphère calme et sereine.

Il est en revanche absolument impossible pour les visiteurs de pénétrer à l’intérieur du Pavillon d’or qui contient les reliques du Bouddha.
Ce temple zen fut à l’origine construit en 1397 pour servir de résidence au shogun Ashikaga Yoshimitsu. Ce n’est que quelques années après sa mort qu’elle fut transformée en temple selon les dernières volontés de Ashikaga.
Le Pavillon d’or tel que nous pouvons le voir aujourd’hui fut entièrement reconstruit en 1955 suite à un incendie déclanché par un jeune moine en 1950.

Si vous décidez de faire le tour de la ville depuis la gare principale de Kyoto, il vous faudra marcher un bon moment car le site se trouve tout au nord. Il est aussi possible d’y parvenir en bus (par exemple, les bus 12, 50 et 59). Comptez 400 yens pour l’entrée.