La fin des téléphones japonais ?


Les téléphones japonais à clapet en font rêver plus d’un, une simple recherche sur Google permet de trouver des dizaines de messages sur les forums et blogs dédiés au Japon, pour savoir si oui ou non on peut se servir de ces téléphones dans le reste du monde.

Mais les smartphones sont ils une menace pour les traditionnels keitai ?

Pour l’instant le Japon compterait plus de 10 millions d’utilisateurs de smartphones (pour 14 millions en France).

Pour nous les smartphones ont constitué une avancée technologique considérable. Mais pour les japonais, les fonctions sur les keitai ne différent pas beaucoup de celles des smartphones : télévision, jeu, lecteur mp3, appareil photo numérique, carte de paiement, envoi d’email, accès internet, etc.
Les japonais sont des grands amateurs de technologies et aiment acheter les derniers gadgets que ce soit pour la photographie ou la téléphonie. Il n’est pas temps question d’avoir un appareil plus puissant mais surtout d’en avoir un nouveau et un mignon.

D’ailleurs la stratégie Apple l’a bien compris : communiquer autour des dernières sorties et proposer des myriades d’objets dérivés et mignons (coques, pochettes, stickers, protèges écran, embouts pour la sortie mini-jack).

Les constructeurs japonais ont lancé leur propre gamme de smartphones, clairement l’affiliation aux keitai n’est pas loin : couleurs pastels, formes arrondies, menus de navigation kawaii.
Les keitai ne vont pas disparaître mais vont surement évoluer vers des smartphones à la japonaise.