Au Japon il n’y a pas que les Sakura, il y a les Momiji aussi!

Le Japon est réputé pour ses cerisiers en fleur, qui déplacent les foules au mois de mars et d’avril. Le hanami (contemplation des sakuras) connaît son pendant automnale : momiji gari.
Il s’agit de la contemplation des couleurs de l’automne et plus particulièrement des érables qui se parent de rouge et les ginkgos aux feuilles d’or.La coutume remonte à l’époque Heian (794-1185) et c’est pourquoi Kyoto offre des panoramas exceptionnels. En effet Kyoto était alors la capitale du Japon. Les aristocrates appréciaient ces paysages et il était de coutume de se promener en bateau au son d’instruments traditionnels. A l’époque Edo l’activité se démocratise et toutes les classes sociales veulent profiter des couleurs de l’automne.

De nos jours, l’activité est toujours aussi populaire et à la télévision des météos spéciales présentent l’évolution du rougeoiement des feuilles dans tout le pays.
Comme les fleurs de cerisiers, les feuilles d’érable représentent une beauté grandiose et éphémère.

Les spots les plus connus sont Kyoto, Hakone et Nikko dans la préfecture de Tochigi.
La ville de Tochigi est également un lieu privilégié pour les contempler.

A Tokyo, Rikugien, Koishikawa korakuen, et Icho Namiki (l’avenue des ginkgo) offrent une palette de couleurs exceptionnelles.