Tochigi, ville de la carpe Koi

Même si le Japon n’est pas plus grand qu’un état des USA, il y a toujours quelque chose à y découvrir. La ville de Tochigi, par exemple, n’est qu’ à 1h de train au nord de Tokyo, et commence péniblement à se faire connaître de l’industrie du tourisme. Parmi de nombreux sujets que l’on pourrait aborder, le marché des carpes Koi m’a fasciné.
Tochigi se targue d’être la ville des carpes Koi et des usines, du fait de la présence de la rivière Uzuma au milieu de la ville. Depuis l’ère Edo, cette rivière a permis à la ville de survivre, en lui offrant un moyen de transport de nourriture et de biens jusqu’à Tokyo. A l’aide de cordes, les marchands prenaient 2 à 3 jours pour tirer leur marchandises depuis la rive jusqu’à la capitale, et ainsi faire vivre la ville.
Mais dans la rivière Uzuma aujourd’hui, ce que l’on trouve de plus précieux sont les carpes Koi, ou nishikigoi. Certains professionnels parlent même de “l’art de la carpe Koi