TEPCO ferme ses musées au Japon

TEPCO, multinationale japonaise productrice d’électricité, a été sous le feu des médias depuis l’accident nucléaire de Fukushima.

Ce que l’on sait moins, c’est qu’il existe au Japon plusieurs musées TEPCO pour promouvoir l’utilisation de l’électricité. Parmi lesquels, le TEPCO Electric Energy Museum, 5 étages dédiés à l’électricité, sa production et sa consommation, se trouve à quelques minutes d’Hachikô, à Shibuya. Cet immense bâtiment, dans un des quartiers les plus vivants de Tokyo, est vide depuis plusieurs semaines.

Après le 11 mars, TEPCO a fermé ses musées, publiant un message d’excuse sur leurs pages d’accueil.

La fermeture de ces musées à la gloire de l’électricité montre un changement dans les mentalités au Japon.

Avant le tsunami, la mode était au remplacement total du gaz par l’électricité, mais depuis Fukushima, la donne a changé, des dizaines de réacteurs nucléaires ont été stoppé et l’heure est à l’économie d’électricité.
Selon un sondage récent, 82% des japonais souhaitent sortir du nucléaire. Désormais ce sont les énergies renouvelables qui devraient être pébliscitées.

Plus d’informations ici http://www.tepco.co.jp/en/customer/amuseum/amuseum-e.html