Les bars et restaurants en difficulté

Les bars et restaurants en difficulté

 

On peut trouver beaucoup de délicieux plats différents à Tokyo. BIen sûr, les fameux sushis, mais aussi du  Monjayaki (cousin de l’okonomiyaki qu’on peut trouver dans la rue Monja), les tempuras, les ramen, les soba… Le Japon est connu pour sa gastronomie et beaucoup de gens viennent à Tokyo pour du tourisme culinaire. Malheureusement, avec la crise qu’engendre le virus, les restaurants et bars de la capitale se retrouvent en difficulté. Ils doivent arrêter de servir de l’alcool après 19h30 et fermer à 20h. 14 million de personnes travaillent dans la restauration et sont grandement impactés par le plan d’urgence du gouvernement.

 

Le gouvernement recommande chaudement de fermer complètement. Certains restaurants ne peuvent pas se le permettre comme le salaire de leurs employés en dépend. Mais le gouvernement japonais offrira une compensation aux entreprises qui acceptent de fermer. Le gouvernement central offrira  500,000 yen aux managers possedant une boutique et 1,000,000 yen pour ceux ayant une chaîne.

 

 

Dans certaines villes japonaises, le gouvernement offre des réductions ou des coupons à ceux qui commandent et se font livrer. De cette façon, cela permet aux restaurants de continuer à travailler et cela crée des emplois temporaires de livreurs. Cependant, les entreprises ont peur que les clients préfèrent cuisiner chez eux plutôt que de se faire livrer. Tokyo pense à mettre en place des offres similaires pour aider les restaurants de la capitale. Un fond de 2 millions de yen a également été créé pour aider les plus petites entreprises, certains restaurants pourraient en bénéficier en plus de l’aide du gouvernement.

 

Avant de se rendre dans un restaurant, pensez d’abord aux plates à emporter ou à la livraison, comme cela, vous réduirez le contact humain et vous protégerez ainsi que les autres d’une contamination potentielle.
Restez chez vous et prenez soin de vous!