Le mouvement Gyaru

Des gyaru, ou des Shibuya girls comme nous les appelons parfois, vous avez certainement du en croiser en venant à Tokyo.
Vous savez, ces filles qui vous ont impressionné par la couche de maquillage qu’on peut voir sur leur visages et qui sont toujours très soignées comme si elles sortaient en permanence d’une séance photo, et bien ce sont elles.

On ne peut en effet pas vraiment qualifier ce style vestimentaire de rue de « nature ». Les nombreuses filles adeptes de la mode gyaru portent en général faux cils, faux ongles, et parfois même faux cheveux (généralement des perruques blondes bouclées).
Le terme gyaru nous vient de l’anglais « gal », littéralement fille. Cette mode japonaise a fait son apparition dans les année 70. Elle est souvent vue comme un signe de rébellion pour les jeunes japonaises, elles expriment ainsi leur désir de rester jeune et de ne pas rentrer dans les stéréotypes de la femme japonaise qui restent à la maison.
L’un des endroit où vous aurez le plus de chance de croiser quelques adeptes, c’est la tour 109 de Shibuya. On y retrouve en effet, des marques phares de ce style comme Cecile Mc Bee ou encore Liz Lisa.
Depuis quelques années, ce style est un peu sur le déclin dans l’archipel. En revanche, il est de plus en plus adopté par les Chinoises.

Filed in: Society Tags: , , , , ,

You might like:

(Français) Le quartier de Takinogawa : un nouveau centre d’impulsion de la communauté française à Tokyo ? (Français) Le quartier de Takinogawa : un nouveau centre d’impulsion de la communauté française à Tokyo ?
Meguro River – Enjoying Sakura Meguro River – Enjoying Sakura
The forgiven ghost in me – Exhibition at Otsuka The forgiven ghost in me – Exhibition at Otsuka
De compras por Takeshita Dori De compras por Takeshita Dori

2 Responses to "Le mouvement Gyaru"

  1. C’est clair qu’on en voit par milliers au 109…. C’est leur repère je pense

  2. Ryoko Morita says:

    Elles sont drôles.

Leave a Reply

Submit Comment
*

© 2014 Tokyo INCOGNITO. All rights reserved.