Le cimetière des étrangers de Yokohama

Dans la série des cimetières, nous avons cette fois-ci eut l’occasion de visiter l’un de ceux réservés aux étrangers. Situé à Yokohama, ce cimetière de 20000 mètres carrés est un symbole de l’ouverture du Japon sur le monde après le Sakoku c’est à dire la période de fermeture qui dura de 1641 à 1853.
Lorsque le traité d’amitié et du commerce fut signé en 1858 de plus en plus d’étrangers sont venus s’installer dans la ville portuaire qu’est Yokohama. C’est pourquoi la ville décida alors la création de ce cimetière composé aujourd’hui de 4200 tombes.

Depuis, beaucoup d’enseignes étrangères se sont établies autour du site. On nous explique à l’entrée qu’il constitue l’un des plus important patrimoines historique de la région car il a survécu au tremblement de terre, à la guerre et au typhon. Après avoir été fermé au public pendant une période de 130 ans, des travaux de rénovations ont été réalisés et ce grâce à de nombreuses donations.
Il est divisé en plusieurs parties qui correspondent alors à différents pays. On peut donc retrouver de cette façon grâce au plan à l’entrée, la division américaine, française, ou encore anglaise.

Le cimetière situé dans les hauteurs de la ville, offre aussi une vue imprenable sur Yokohama. Et son intérêt doit s’accroître largement au printemps.
Il existe même un petit musée propre au cimetière mais qui était malheureusement fermé le jour où nous y sommes allés. A l’intérieur on propose notamment un plan sur lequel sont indiquées les sépultures célèbres. L’entrée n’est certes pas payante mais on demande malgré tout un petit don pour l’entretien des tombes.
Comme en France, on fête l’armistice le 11 novembre en venant rendre hommage aux soldats français morts au combat pendant la première guerre mondiale.

Le programme de cette journée est similaire à la France, on dépose une gerbe, on observe une minute de silence et il y a le salut militaire.

Filed in: Society Tags: , , , ,

You might like:

De visita en Yanesen De visita en Yanesen
(Français) Le quartier de Takinogawa : un nouveau centre d’impulsion de la communauté française à Tokyo ? (Français) Le quartier de Takinogawa : un nouveau centre d’impulsion de la communauté française à Tokyo ?
Meguro River – Enjoying Sakura Meguro River – Enjoying Sakura
The forgiven ghost in me – Exhibition at Otsuka The forgiven ghost in me – Exhibition at Otsuka

Leave a Reply

Submit Comment
*

© 2014 Tokyo INCOGNITO. All rights reserved.