List/Grid Monthly Archives: January 2012

La fin des téléphones japonais ?

La fin des téléphones japonais ?

Les téléphones japonais à clapet en font rêver plus d’un, une simple recherche sur Google permet de trouver des dizaines de messages sur les forums et blogs dédiés au Japon, pour savoir si oui ou non on peut se servir de ces téléphones dans le reste du monde. Mais les smartphones sont ils une menace pour les traditionnels keitai ? Pour l’instant le Japon compterait plus de 10 millions d’utilisateurs de smartphones (pour 14 millions en France). Pour nous les smartphones ont constitué une avancée technologique considérable. Mais pour les japonais, les fonctions sur les keitai ne différent pas beaucoup de celles des smartphones : télévision, jeu, lecteur mp3, appareil photo numérique,… [...] »

Kagurazaka: des geishas à la «petite France»

Kagurazaka: des geishas à la «petite France»

C’est dans le quartier de Iidabashi que se trouve la rue de Kagurazaka plutôt riche en histoire. Cette rue tout en pente qui mélange aujourd’hui enseignes traditionnelles et internationales, est connue pour avoir été un karyukei autrement dit, le quartier général des geishas. Après avoir accueilli bon nombre de samouraïs au 17 ème siècle, ce fut au tour des geishas de faire leurs apparitions dans le quartier avec l’ouverture de multiple ryoutei (restaurant traditionnel japonais où les clients sont en compagnie de geishas). C’est ainsi qu’au début du 19 ème siècle, on pouvait compter dans les rues de Kagurazaka pas loin de 600 geishas. Cependant, la seconde guerre mondiale ayant… [...] »

Se faire cloner à Akihabara : tout un programme !

Se faire cloner à Akihabara : tout un programme !

Que tout ceux qui rêvent d’avoir un mini-moi se réjouissent, à Tokyo, c’est possible. Clone Factory est une entreprise qui propose un service unique au Japon : réaliser une poupée ultra-réaliste à son effigie. A la base le concept ciblent aux jeunes mariés qui veulent immortaliser en 3D leur apparence du Jour-J : pour 138 000Y Clone Factory fabrique une poupée identique à la mariée dans les moindres détails (maquillage, coiffure, robe). Comment ca marche ? Clone Factory prends des photos du sujet à 360°. Grace à un logiciel ces photos sont compilées de façon à reproduire le visage de la personne en 3D. Ce visage est ensuite imprimé en plastique par une… [...] »

Yoshitoku ningyô ou les poupées traditionnelles japonaises

Yoshitoku ningyô ou les poupées traditionnelles japonaises

Connaissant de réputation les poupées Yoshitoku, j’ai voulu faire un tour à Asakusabashi où se trouve la célèbre enseigne. Aussitôt sortie du métro, pas de doute, j’étais au bon endroit. Entre la grande vitrine où sont exposés quelques modèles, les panneaux publicitaires et les prospectus distribués dans la rue, nous sommes certains de ne pas pouvoir manquer l’endroit. La notoriété des poupées Yoshitoku vient du fait qu’elles sont entièrement réalisées à la main, que ce soit la soie du kimono, la porcelaine de leur visage, le maquillage, ou encore les nombreux accessoires qui les accompagnent. Ces poupées, qui tiennent leur nom de leur créateur, Yoshinoya Tokubei, ont vu le jour… [...] »

Les publicités nippones : Attention les yeux! Vol 4 Pocky

Les publicités nippones : Attention les yeux! Vol 4 Pocky

Les pockys sont des biscuits au chocolat complétement culte au Japon, depuis leur lancement en 1965. Connu en France sous le nom de Mikado, ils sont disponibles dans leur pays d’origine avec de multiples glaçages (fraise, chocolat, amande, matcha, mousse au chocolat, noix de coco, etc.) Le nom “Pocky” fait penser au bruit que l’on fait en croquant un de ses biscuits. Les publicités Pocky sont souvent en chanson et toujours dans le n’importe quoi! Si votre promise ressemble à ça, prenez un Pocky   Pocky aux substances illicites Pocky au lycée Chorégraphie Pocky Pocky au ralenti Et le désormais mythique Pocky Hammer time

Kokyo, le palais impérial

Kokyo, le palais impérial

L’empereur et sa famille du Japon résident à Tokyo, dans le palais impérial ou Kokyo. Autrefois c’était le château d’Edo mais un incendie en 1873 le détruisit complétement. Certaines fortifications et les douves en sont les seuls vestiges. Le 23 décembre, date d’anniversaire de l’empereur, et le 2 janvier, sont les seuls jours où le palais est ouvert au public. Le reste de l’année, le jardin de l’Est est ouvert tous les jours (sauf les lundi et vendredi) jusqu’à 16h30. Il comprend plusieurs jardins et le musée des collections impériales. C’est un lieu très apprécié des tokyoïtes et tous les jours de la semaine des visiteurs s’y pressent pour arpenter… [...] »

Le mystère des personnes disparues du Japon

Le mystère des personnes disparues du Japon

Chaque année, plus de 80000 personnes disparaissent au Japon. (En France, on en compte par an un peu plus de 44 000). Selon la police nationale, en 2010, 80655 personnes ont été porté disparu et 64,1% d’entre elles étaient de sexe masculin. Aussi, les hommes âgés de moins de 29 ans représentent 40% des personnes disparues. 78467 ont été retrouvé, certains vivants, d’autres morts. Mais, qu’en est-il des 2188 personnes introuvables? Certains d’entre eux se sont peut être suicidés dans une forêt inconnue, certains ont pu vouloir commencer une nouvelle vie ailleurs et d’autres se sont peut-être fait kidnapper par des Nord-coréens. Dans tous les cas, ce que nous pouvons… [...] »

Une matinée après la neige…

Une matinée après la neige…

  Avec les fortes chutes de neige de la nuit dernière, les gens ont commencé à s’inquiéter pour les trains qui seraient sans doute bloqués le lendemain. Tokyo s’est en effet vue vêtue d’un manteau blanc. Pour la ville, ce sont les secondes chutes de neige de la saison, on mesure cette fois 4 cm au sol dans le parc Impérial. Après la neige, on pouvait voir ce matin un beau ciel bleu réapparaître et des gens occupés à déblayer la neige accumulée devant chez eux. Ainsi il y avait devant les magasins, les cafés ou encore les maisons beaucoup d’homme et de femme armés de pelles pour chasser la… [...] »

Nouvel an chinois à Yokohama

Nouvel an chinois à Yokohama

Ça y est, l’année du lapin est finie, on passe au dragon. Le onzième jour du onzième mois du calendrier lunaire c’est l’ouverture de la fête du printemps pour une période de deux semaines. Aujourd’hui 23 janvier 2012, nous sommes donc pour l’occasion allés faire un tour du côté de Yokohama afin de fêter le nouvel an chinois. Car si Yokohama est connue comme étant la deuxième plus grande ville du Japon avec ses 3,6 millions d’habitants, elle est aussi célèbre pour abriter le plus grand quartier chinois du monde. Passée l’une des dix portes délimitant le quartier (chacune d’entre elles correspondant au principe du feng shui), nous étions comme… [...] »

© 2014 Tokyo INCOGNITO. All rights reserved.