Isolement social au Japon: les hikikomoris

Vous avez surement en tête un manga ou un animé qui en parle: les hikikomoris, ce sont ces personnes (à 70% des hommes) qui, pour différentes raisons, choisissent (ou subissent) une vie de reclu, le plus souvent chez eux ou chez leurs parents. D’après une enquête, ils sont au nombre de 230 000 au Japon, soit 0,2% de la population. En Europe, ce comportement est considéré comme maladif, et se retrouve dans plusieurs pathologies psychiatriques.
Mais ici, c’est un problème qui doit rester en famille et qui se guérit seul: la solution choisie par les proches, c’est d’attendre que l’hikikomori décide de reprendre une vie sociale équilibrée, en gardant sa situation cachée autant que possible. Puisqu’il n’est pas rare de voir des japonais vivre chez leurs parents la quarantaine passée (on appelle cela le mother complex dans beaucoup de cas où l’enfant vit une relation extrêmement fusionnelle avec sa mère), un hikikomori est peut-être plus facile à “cacher” ici qu’ailleurs.
J’aurais aimé vous offrir une interview de l’un d’eux, mais je crois qu’ils font partie d’une des catégories de japonais les plus difficiles à aborder! Je vous invite cependant, pour les découvrir, à visionner ce petit animé de 3 minutes appelé Hikikomori (http://www.youtube.com/watch?v=50Y7R5zP0wc), ou cet animé de 24 épisodes: “NHK ni Yôkoso”. Il met en scène un hikikomori qui tente par tous les moyens de vivre normalement en restant enfermé.
Bien sûr, en vue de la progression rapide du nombre d’hikikomoris au Japon, une association a été créée en 1999, appelée New Start NPO, pour leur venir en aide. Cependant, ces jeunes gens solitaires ne se laissent pas approcher facilement, et souffrent très souvent de paranoïa plus ou moins sévère, en fonction de leur état psychique et de leurs traumatismes.
Ce problème social apparu en 1990 forcera bientôt le gouvernement à intervenir. De nombreux hikikomoris avoisinnent la cinquantaines, et ne peuvent plus être entretenus par leurs parents vieillissant, vivant sur une petite retraite.

Pour approfondir le sujet:
- Suivez Bridget dans son enquête sur les hikikomori http://www.youtube.com/watch?v=3gIx6hZweHc (sous-titré anglais)
- Cet article de BBC news vous parle de la situation des hikikomoris en 2002 (anglais): http://news.bbc.co.uk/2/hi/programmes/correspondent/2334893.stm
- Recherche sociale effectuée par un universitaire Hawaiien en 2003: http://towakudai.blogs.com/Hikikomori.Research.Survey.pdf

Filed in: News Tags: , , ,

You might like:

(Français) Le quartier de Takinogawa : un nouveau centre d’impulsion de la communauté française à Tokyo ? (Français) Le quartier de Takinogawa : un nouveau centre d’impulsion de la communauté française à Tokyo ?
Meguro River – Enjoying Sakura Meguro River – Enjoying Sakura
The forgiven ghost in me – Exhibition at Otsuka The forgiven ghost in me – Exhibition at Otsuka
De compras por Takeshita Dori De compras por Takeshita Dori

Leave a Reply

Submit Comment
*

© 2014 Tokyo INCOGNITO. All rights reserved.